01:15
22°
24°

Pont du Mandrare

Le Grand Pont enjambant à une quinzaine de mètres de hauteur le fantasque fleuve Mandrare à Amboasary-sud, d’une portée de 414 mètres, a été dénommé durant toute son existence “Pont Eiffel d’Amboasary-Sud”, alors qu’il s’agit d’un pont dont les superstructures métalliques ont été conçues et réalisées par une autre société. En effet dès 1926, les Établissements Eiffel, bien connus dans le monde entier pour leurs grands ouvrages d’art métalliques, s’adaptent déjà aux nouvelles conditions à venir de la construction : dans les années 50, la mutation technologique vers les ponts en béton précontraint est en marche… 

Ainsi pour la construction du “Grand Pont”, la Direction Générale des Travaux Publics dut émettre trois appels d’offres : le 1er en 1950, pour les études et la conception d’un ouvrage définitif franchissant le fleuve Mandrare ; Le 2ème en 1954, pour le Génie Civil : il fut remporté par les Établissements Eiffel (d’où le nom de “Pont Eiffel”) et les fondations de certaines piles seront descendues sur caissons métalliques sous air comprimé, technique dont ils étaient des spécialistes ; En 1955, le 3ème appel d’offres, pour les superstructures, sera adjugé aux Établissements Paindavoine. En effet la légèreté, la rapidité de construction et le faible coût (5000$US au mètre courant de pont fini) ont été les facteurs décisifs pour un ouvrage à poutres en treillis d’acier.